Edito février / mars 2017 newsletter facebook

L’art à la rencontre de la beauté du monde
L’art rend compte de la beauté du monde

L’artiste est un inventeur. Le monde appartient à tous. Le talent d’un artiste consiste à traduire la beauté du monde et à lui donner une forme poétique et théâtrale. En ce moment, à travers les médias, on entend parler de nationalisme, de réveil identitaire, de conservatisme, de protectionnisme… de méfiance, de rejet de l’autre… de rentabilité…

L’art est tout le contraire !!! Crions-le sur les toits ! L’art c’est l’ouverture, la recherche, la découverte, l’échange, l’accueil et la joie, gratuitement, sans rien attendre d’autre que l’émerveillement, l’émancipation, la faculté d’imaginer, de juger et de décider de sa propre vie ! Notre époque a besoin de bien-être et d’espoir, c’est ce qu’apporte l’art. L’art est indispensable, au même titre que l’éducation et la santé. Et chaque habitant doit pouvoir y accéder et y contribuer.
Nous, les artistes, partons sans relâche à la rencontre de tous les habitants, chaque jour. Dans les théâtres, les écoles, les hôpitaux, les prisons… C’est notre mission ! Nous sommes un service public, les artistes rendent service au monde !

En cette clémente fin d’hiver, l’Agence de Voyages Imaginaires est sur la route ! Nous jouerons 4 de nos spectacles, l’Histoire d’Amour de Roméo et Juliette, Le Conte d’Hiver, El Cid et Le Bourgeois Gentilhomme… regardez le calendrier, nous passons forcément pas loin de chez vous !!!
Deux soirées seront partagées avec d’autres artistes :
-« Looking for Shakespeare », avec deux conteurs, Didier Kovarsky et Jeanne Laurent, où nous tenterons de raconter poétiquement et en musique l’histoire du grand Will !
-et « Un autre cabaret Shakespeare » où nous invitons la compagnie Oposito à se joindre à nous…

Ce mois-ci une nouvelle aventure a vu le jour dans nos murs, c’est « Apprendre à rêver », un spectacle secret sur les progrès de la science cérébrale ! Jouée dans les collèges et lycées, par Nadine Marcovici, mis en scène par Valérie Bournet et écrit par Rémi de Vos. À voir… mais chut !!!

Un joli projet se dessine, en Colombie. L’idée est d’offrir un de nos spectacles « Le Malade Imaginé » à la compagnie « Cofradiateatral ». Nous re-fabriquerons décor, accessoires et costumes sur place et enseignerons aux acteurs notre mise en scène. Ainsi ce spectacle qui a déjà joué plus de 250 fois, repartira sur les routes et cette fois-ci, en espagnol !

L’aventure « Edmond Rostand » continue, avec ce mois-ci, une deuxième semaine d’écriture, après une quinzaine d’ouvrages (théâtre, poésie, biographies) annotées. Ces notes constitueront la première matière à improvisation pour la prochaine session, en juillet.

Et le 1er avril, nous fêterons, invités par l’association « Les amis du musée Cyrano de Bergerac », la restauration de la tombe d’Edmond Rostand, au cimetière Saint Pierre à Marseille. L’occasion de dire, en musique, quelques tirades célèbres de Cyrano, l’Aiglon et Chantecler, les œuvres phares de l’auteur marseillais !

Apprenons à rêver, continuons à rêver, soutenons le rêve. Le rêve c’est l’espoir !
Bonne fin d’hiver

Phil