RÉSIDENCES newsletter facebook

résidencesPendant que nous sommes en tournée, ou lorsque nous ne l’utilisons pas pour répéter nous-même, nous ouvrons notre plateau de répétition (10m x 10m) à d’autres compagnies.
Sur une base de 30 semaines ouvertes aux résidents, la politique de résidence du Pôle Nord est portée par une volonté d’une grande pluridisciplinarité dans les accueils, s’élargissant même vers l’art plastique. Loin de s’éparpiller, ce désir est réellement de créer une émulsion artistique dans le lieu et de poursuivre toujours plus cette fabrique de l’imaginaire toutes disciplines confondues.
Il nous semble important d’associer les compagnies en résidence à l’ouverture et au dynamisme du lieu. Selon le projet, nous pouvons être amenés à demander aux équipes si elles veulent bien accueillir, par petit groupe, des spectateurs pendant leurs répétitions. Dans l’esprit d’ouverture du lieu au public et de volonté de travailler avec les partenaires du quartier comme les écoles primaires, le collège, le lycée et le Centre Social de l’Estaque et des quartiers aux alentours… La transmission est un des points forts de ce lieu. Les résidences donnent à voir les différentes étapes de travail et permettent aux publics scolaires d’être associés au processus de fabrication d’une œuvre.
Les résidents ont aussi la possibilité d’organiser une sortie de résidence dans la limite de la jauge d’accueil du Pôle Nord.
Le lieu reste avant tout un lieu de création ayant la forte volonté d’aider des petites et moyennes compagnies, n’ayant pas nécessairement de moyens financiers suffisants pour louer un lieu de travail. C’est pourquoi le principe du troc est la base de l’échange au Pôle Nord. Nous tenons à faire perdurer ce modèle économique social et solidaire, afin de soutenir les jeunes équipes, une façon aussi pour nous de soutenir la création. Nous demandons aux occupants de prendre en charge le chauffage du plateau le cas échéant.

Le lieu est aussi ouvert à la location pour les tournages, auditions et séminaires (une grille tarifaire est mise en place en fonction du temps d’occupation).

Nous privilégions des occupations en horaire de bureau, en veillant à respecter le travail des « habitants » (administratifs et techniques) du lieu.
La première résidence a été accueillie en janvier 2013. Cette année-là, le plateau a été occupé en moyenne un jour sur deux, soit environ 176 jours (141 jours pour les résidences, 35 jours pour la compagnie). En 2014, le plateau a été occupé environ 171 jours (121 jours pour les résidences et les stages ouverts au public, 50 jours pour la compagnie). En 2015, le plateau a été occupé environ 174 jours (151 jours pour les résidences et stages ouverts au public, 23 jours pour la compagnie).


images de compagnies en résidences

Accueil d’artistes (théâtre, musique, danse , cirque…) toute l’année sur notre plateau. Ouverture des répétitions au public.