Archives pour la catégorie édito

L’édito de la compagnie, rédigé par Philippe Car

Edito Août 2017

Une riche saison vient de s’écouler, avec tout notre répertoire parti sur les routes, dont le Malade Imaginé, joué maintenant par Cofradia, une compagnie colombienne à qui nous venons de transmettre ce spectacle fétiche !!!

Et pour finir en beauté deux très belles représentations de Sur le sentier d’Antigone au MUCEM, et une dernière du Cid au Festival de Valréas !

Rendez-vous à la rentrée avec de nouvelles tournées du Conte d’Hiver, du Cid, de Roméo, d’Antigone et bien sur notre nouveau projet autour d’Edmond Rostand qui se construit peu à peu…

Et au Pôle Nord plein de projets de transmission !
Notre école pour enfants qui se dédouble, tant nous avons de demandes, une troupe de théâtre amateur qui se lance, une artiste-compagnon, Solzic de la Chapelle, qui s’installe en résidence au Pôle Nord pendant 18 mois et deux stages d’acteur !!!

Bonnes vacances pour ceux qui en prennent… bel été à tous !

Les Voyageurs Imaginaires

Poursuivez vos rêves,
Il n’est de grand amour qu’à l’ombre d’un grand rêve ! (E. Rostand)


INFOS PRATIQUES :
Lieu du stage : le Pôle Nord / 117 traverse Bovis / 13016 Marseille (accessible en train, voiture ou bus).
Renseignements : buro(at)voyagesimaginaires.fr
Tél : 04 91 51 23 37

Edito Juillet 2017

Queridos espectadores, queridos amigos,
Chers spectateurs, chers amis,
Nous voilà déjà à la fin de la saison, elle est passée comme une flèche !
Tous les spectacles ont tourné, et le Conte d’Hiver a fini triomphalement avec 2500 spectateurs à Annecy et 1500 à Oullins !
Notre petit opus « Apprendre à rêver » a magnifiquement pris son envol au Canada, merci Nadine, et le prochain voyage c’est la Colombie où nous offrirons notre « Malade Imaginé » à la compagnie Cofradia ! El equipo se apresura de repasar su espanol !!!

L’été verra une belle reprise d’un de nos spectacles fétiches, Sur le sentier d’Antigone, que nous aurons l’immense plaisir de jouer au Mucem !

L’aventure Edmond Rostand continue avec la transcription des 300 notes prises tout au long de nos lectures, merci Laura, et fin juillet une nouvelle cession verra une toute première ébauche sur le plateau du Pôle Nord…

Phil

Oh lorsque sous l’émouvant frisson d’un voile qui s’envole, d’un souffle qui s’échappe du gouffre lumineux et bleuâtre de la scène, une baie s’ouvre sur des villes ou sur des forêts, sur l’Histoire ou sur le Fable, sur la chambre d’une vie ou sur la clairière d’un songe…

C’est au théâtre que les âmes côte à côte, peuvent se sentir des ailes…

Edmond Rostand

En juillet:
Sur le Sentier d’Antigone au Mucem

Les places pour « Sur le sentier d’Antigone » au Mucem sont en vente.
Attention, le nombre de places est limité !!  N’hésitez pas à réserver vos billets le plus rapidement possible !!

Pour réserver votre place directement en ligne :
http://billetterie.mucem.org/fr-FR/produits

ou
réservation@mucem.org ou par tél : 04 84 35 13 13

Pour réserver les Tables Nomades (repas concert partagé avec les artistes) :
production@voyagesimaginaires.fr ou par tél : 06 81 29 30 75

Pour venir : MUCEM
7, promenade Robert Laffont (esplanade du J4) – 13002 Marseille
Plan d’accès

En savoir plus…


Le Malade Imaginé en Colombie

Retrouver le journal du Voyage de Phil, Val et Yann en Colombie pour transmettre Le Malade Imaginé à la compagnie Cofradiateatral…
Cliquer ici…

 

Edito Avril 2017

L’art à la rencontre de la beauté du monde
L’art rend compte de la beauté du monde

L’artiste est un inventeur. Le monde appartient à tous. Le talent d’un artiste consiste à traduire la beauté du monde et à lui donner une forme poétique et théâtrale. En ce moment, à travers les médias, on entend parler de nationalisme, de réveil identitaire, de conservatisme, de protectionnisme… de méfiance, de rejet de l’autre… de rentabilité…

L’art est tout le contraire !!! Crions-le sur les toits ! L’art c’est l’ouverture, la recherche, la découverte, l’échange, l’accueil et la joie, gratuitement, sans rien attendre d’autre que l’émerveillement, l’émancipation, la faculté d’imaginer, de juger et de décider de sa propre vie ! Notre époque a besoin de bien-être et d’espoir, c’est ce qu’apporte l’art. L’art est indispensable, au même titre que l’éducation et la santé. Et chaque habitant doit pouvoir y accéder et y contribuer.
Nous, les artistes, partons sans relâche à la rencontre de tous les habitants, chaque jour. Dans les théâtres, les écoles, les hôpitaux, les prisons… C’est notre mission ! Nous sommes un service public, les artistes rendent service au monde !

Apprenons à rêver, continuons à rêver, soutenons le rêve. Le rêve c’est l’espoir !

De beaux projets devant nous, pour vous :
. Tournée du CID, du BOURGEOIS.
. Voyage en COLOMBIE en juin pour offrir un de nos spectacles.
. Prochaine Exploration Polaire (belle fête artistique) le 30 JUIN chez nous à l’Estaque au PÔLE NORD.
. ANTIGONE au MUCEM en juillet

Un adulte créatif est un enfant qui a survécu.
Courage, allons vers demain.

Edito février / mars 2017

L’art à la rencontre de la beauté du monde
L’art rend compte de la beauté du monde

L’artiste est un inventeur. Le monde appartient à tous. Le talent d’un artiste consiste à traduire la beauté du monde et à lui donner une forme poétique et théâtrale. En ce moment, à travers les médias, on entend parler de nationalisme, de réveil identitaire, de conservatisme, de protectionnisme… de méfiance, de rejet de l’autre… de rentabilité…

L’art est tout le contraire !!! Crions-le sur les toits ! L’art c’est l’ouverture, la recherche, la découverte, l’échange, l’accueil et la joie, gratuitement, sans rien attendre d’autre que l’émerveillement, l’émancipation, la faculté d’imaginer, de juger et de décider de sa propre vie ! Notre époque a besoin de bien-être et d’espoir, c’est ce qu’apporte l’art. L’art est indispensable, au même titre que l’éducation et la santé. Et chaque habitant doit pouvoir y accéder et y contribuer.
Nous, les artistes, partons sans relâche à la rencontre de tous les habitants, chaque jour. Dans les théâtres, les écoles, les hôpitaux, les prisons… C’est notre mission ! Nous sommes un service public, les artistes rendent service au monde !

En cette clémente fin d’hiver, l’Agence de Voyages Imaginaires est sur la route ! Nous jouerons 4 de nos spectacles, l’Histoire d’Amour de Roméo et Juliette, Le Conte d’Hiver, El Cid et Le Bourgeois Gentilhomme… regardez le calendrier, nous passons forcément pas loin de chez vous !!!

Deux soirées seront partagées avec d’autres artistes :
-« Looking for Shakespeare », avec deux conteurs, Didier Kovarsky et Jeanne Laurent, où nous tenterons de raconter poétiquement et en musique l’histoire du grand Will !
-et « Un autre cabaret Shakespeare » où nous invitons la compagnie Oposito à se joindre à nous…
Ce mois-ci une nouvelle aventure a vu le jour dans nos murs, c’est « Apprendre à rêver », un spectacle secret sur les progrès de la science cérébrale ! Jouée dans les collèges et lycées, par Nadine Marcovici, mis en scène par Valérie Bournet et écrit par Rémi de Vos. À voir… mais chut !!!
Un joli projet se dessine, en Colombie. L’idée est d’offrir un de nos spectacles « Le Malade Imaginé » à la compagnie « Cofradiateatral ». Nous re-fabriquerons décor, accessoires et costumes sur place et enseignerons aux acteurs notre mise en scène. Ainsi ce spectacle qui a déjà joué plus de 250 fois, repartira sur les routes et cette fois-ci, en espagnol !

L’aventure « Edmond Rostand » continue, avec ce mois-ci, une deuxième semaine d’écriture, après une quinzaine d’ouvrages (théâtre, poésie, biographies) annotées. Ces notes constitueront la première matière à improvisation pour la prochaine session, en juillet.

Et le 1er avril, nous fêterons, invités par l’association « Les amis du musée Cyrano de Bergerac », la restauration de la tombe d’Edmond Rostand, au cimetière Saint Pierre à Marseille. L’occasion de dire, en musique, quelques tirades célèbres de Cyrano, l’Aiglon et Chantecler, les œuvres phares de l’auteur marseillais !

Apprenons à rêver, continuons à rêver, soutenons le rêve. Le rêve c’est l’espoir !
Bonne fin d’hiver

Phil

Edito Janvier 2017

170102-valN’aie pas peur, c’est de ton coté que sont les vraies étoiles !

L’Agence de voyages Imaginaires vous souhaite une Belle Année 2017 constellée d’amour, d’engagement, de créativité, de surprises…Lâchons nos peurs, préférons les étoiles !
Un petit cadeau pour commencer ensemble cette année , notre nouvelle météore : la dernière création de Prïncia Car, un court métrage « je suis donc j’existe » qui entre dans la collection d’objets poétiques de la troupe.

Vous pouvez le voir tout de suite en cliquant ici
(Un petit conseil : regardez le avec un bon son, au minimum des écouteurs pour avoir des basses…!)

Présenté au Nikon Film Festival , soyez nos premiers spectateurs en votant et en laissant un commentaire pour le prix du public.
Que la création soit !

Mille mercis à vous, ami (e)s de cette belle route imaginaire !

Valérie pour toute la troupe

Edito Décembre 2016

Voilà notre longue série parisienne a pris fin.
Nous aurons joué 36 représentations au Théâtre 13, chaleureusement accueillis par l’équipe du lieu. Le spectacle a pu être patiemment peaufiné, jour après jour.
Plus de 6000 spectateurs en ont profité, et nous aussi.

Je laisse Gilles Costaz conclure cet édito, par un extrait de sa plume…

Le Conte d’Hiver, d’après William Shakespeare
Par Gilles Costaz (Extraits)
Les enfants du capitaine Fracasse et de Gelsomina
… Dans cette adaptation, l’équipe de Philippe Car s’accorde tous les droits de la fantaisie…
…elle nous fait prendre aisément des vessies pour des lanternes et des va nus pieds pour des rois…
… le spectacle est épatant, dans un style éternel et pourtant disparu : celui du capitaine Fracasse qui aurait convolé avec la Gelsomina de Fellini, celui des clowns qui endossent la misère des pauvres pour muer le malheur en bonheur, celui des blagueurs de music-hall qui ne font pas de hiérarchie entre la farce la plus bêta et le jeu mental le plus acrobatique. Philippe Car et sa bande n’ont sans doute pas de roulottes mal chauffées, de caravane serpentant dans le dédale des chemins de terre, mais on se plaît à les voir ainsi, merveilleux saltimbanques, enfants de De Filipo, Fellini, Grock, Raimu, et de pas mal d’autres rieurs maquillés pour la fête avec un intérieur plein de sentiments jamais exposés dans l’impudeur des bandoulières. Beaucoup d’artistes ont l’art d’être à la parade ; ceux-là… ont tout un registre de parades dans leur sac. Dans l’ampleur d’une légende ils sont au four et au moulin, bouffons et troubadours, rois du gag à l’âme.

Bon Noël à tous et belle entrée dans l’an 17.
L’équipe de l’Agence vous souhaite le meilleur.

 

 

Edito Décembre 2016

161110-contedhiver

« Doute que les étoiles soient de feu
Doute que le soleil se meut
Doute que la vérité mente elle même
mais ne doute pas que je t’aime…. »
Hamlet

 

Cher(e)s ami(e)s,

Nous sommes toujours au THEATRE 13 qui se remplit et affiche complet tous les week-ends.
Nous sommes heureux de rendre heureux !
C’est un très gros  challenge  puisque nous jouons tous les jours  pendant six semaines !! La troupe va bien , nous répétons chaque jour pour sculpter notre spectacle !
Il reste encore quelques dates jusqu’au 18 DECEMBRE,
Venez prendre votre part de bonheur, d’enthousiasme, de chaleur, de rire, de pleurs…
On vous attend !

Valerie pour la troupe


Quelques commentaires de spectateurs au Théâtre 13

74 élèves (de seconde , de première), et tous enthousiastes, transportés! et ils ont bien raison… quelle finesse sans avoir l’air d’y toucher. Nous sommes comblés. Merci et à très bientôt j’espère pour de nouveaux voyages… Guillaume

Samedi 19 novembre…spectacle, cabaret : charme, poésie, humour, tendresse, générosité, séduction, talent fou !! Merci pour cette magnifique fête ! Patricia

Mise en scène originale. Un spectacle très rythmé et plein d’humour. Et aussi merci pour l’ »after » de chanson-musique: un grand bol de fraicheur, un vrai régal. Une soirée qui donne des ailes. Bravo pour toutMerci encore. Florence

Merci pour cette pièce magique, pleine d’humour, et bravo pour toute la mise en scène et les choix musicaux qui donnaient du rythme à la pièce. Merci encore pour les conseils. Continuez ainsi et j’espère vous revoir dans cette pièce ou une autre. Bravo et merci pour ce moment ! Bonne continuation. Yoni

Je sors du Théâtre 13, en ce 17 novembre 2016. J’ai adoré, pleins d’humour, un partage de bonne humeur qui m’a fait rentré chez moi avec plus d’envie de jouer ! Je reviendrai vous voir avec grand plaisir, avec ou sans le lycée. Bonne continuation, continuez comme ça. Roxanne

Que du bonheur ce nouveau voyage de la compagnie au Théâtre 13 ! Un vrai théâtre populaire, qui joue de toute la gamme de nos émotions et de nos bonheurs, qui aime et respecte le spectateur, on rit, on est ému, on sort de là avec de la joie, c’est beau, c’est malin, c’est drôle, c’est malicieux… La phrase de Ribes s’applique parfaitement : « Seul vaut le théâtre d’aéroport, on s’assoit dans son fauteuil et on décolle ! » Bravo et merci à toutes et tous… Florence

Chère Agence Voyages Imaginaires,
Vous nous avez fait rêver aujourd’hui. Le succès est incontournable et ce n’est que mérité … quel travail !Vous tous, artistes accomplis, vos appels à tous les arts, théâtral et musical d’abord, clown, marionnettes, dessin animé …Votre ingéniosité et vos clins d’oeils nous ont emporté dans un voyage féérique, merveilleusement drôle et sensible à la fois. Mise en scène au poil, et il fallait le faire !Un grand merci pour nous avoir fait passer ce 13 novembre 2016 dans votre monde fantastique !et encore BRAVO !!! Marc

Chère Agence de Voyages Imaginaires. C’est un pur régal et plaisir de vous voir tous à Paris pour « Le Conte d’Hiver » tel que vous êtes…pur, talentueux, travailleur, heureux et si généreux. Une théâtralité humaine qui nous est si nécessaire autant que l’air que l’on respire et l’eau que l’on boit..il me semble que c’est avant tout l’amour d’être ensemble, nous tous humains avec nos Histoires, Défauts, Qualités, Méandres et Plénitudes que l’ont se rapprochent à travers votre proposition d’ aventure enthousiaste sincère et profonde. Merci à tous de faire vivre les cœurs en chacun de nous par le Théâtre! Joanna

MERCI!! venus en famille, 3 générations, toutes comblées, du rire, de la poésie, une soirée magique. Tout nous a plu : la musique, les textes, le jeu, les décors, l’ambiance, les costumes… Bravo pour votre talent, votre générosité, votre joie de vivre communicative! Isabelle

 

Edito Novembre 2016

161025-contedhiver
Bonjour chers compagnons de l’Agence,

Comme je l ‘espère, vous le savez (!!!), nous avons repris la route vers Paris.
Nous y voici depuis une semaine au Théâtre 13 – Seine  et nous y serons jusqu’au 18 décembre !!
Nous sommes heureux de ce beau projet et après une semaine, on se dit qu on a bien œuvré…
Que c’est beau une troupe !

C est important de se dire aussi, quand ça va bien, que ça va vraiment bien !
Cette  énergie humaine que tous les voyageurs de l’Agence déploient pour le bonheur du public nous est renvoyée en mille !!
Alors venez nous rejoindre , venez faire la fête avec nous !!
Un bol d’enthousiasme, de rire, de tendresse, de fantaisie … vous  est offert !
ON VOUS ATTEND…..

Et comme notre grand Shakespeare nous souffle :
« Le CIEL resta au dessus de tout: là siège un juge que nul roi ne corrompt » ( Henri VIII)

Valérie Bournet pour la troupe

 

 

Que du bonheur ce nouveau voyage de la compagnie au Théâtre 13 ! Un vrai théâtre populaire, qui joue de toute la gamme de nos émotions et de nos bonheurs, qui aime et respecte le spectateur, on rit, on est ému, on sort de là avec de la joie, c’est beau, c’est malin, c’est drôle, c’est malicieux… La phrase de Ribes s’applique parfaitement : « Seul vaut le théâtre d’aéroport, on s’assoit dans son fauteuil et on décolle ! » Bravo et merci à toutes et tous… Florence Scheuer

Chère Agence Voyages Imaginaires,
Vous nous avez fait rêver aujourd’hui. Le succès est incontournable et ce n’est que mérité … quel travail ! Vous tous, artistes accomplis, vos appels à tous les arts, théâtral et musical d’abord, clown, marionnettes, dessin animé … Votre ingéniosité et vos clins d’oeils nous ont emporté dans un voyage féérique, merveilleusement drôle et sensible à la fois. Mise en scène au poil, et il fallait le faire ! Un grand merci pour nous avoir fait passer ce 13 novembre 2016 dans votre monde fantastique ! et encore BRAVO !!! Marc Duhamel

Chère Agence de Voyages Imaginaires. C’est un pur régal et plaisir de vous voir tous à Paris pour « Le Conte d’Hiver » tel que vous êtes…pur, talentueux, travailleur, heureux et si généreux. Une théâtralité humaine qui nous est si nécessaire autant que l’air que l’on respire et l’eau que l’on boit..il me semble que c’est avant tout l’amour d’être ensemble, nous tous humains avec nos Histoires, Défauts, Qualités, Méandres et Plénitudes que l’ont se rapprochent à travers votre proposition d’ aventure enthousiaste sincère et profonde. Merci à tous de faire vivre les cœurs en chacun de nous par le Théâtre! Belloni Joanna

MERCI!! venus en famille, 3 générations, toutes comblées, du rire, de la poésie, une soirée magique. Tout nous a plu : la musique, les textes, le jeu, les décors, l’ambiance, les costumes… Bravo pour votre talent, votre générosité, votre joie de vivre communicative! Isabelle Collet

Édito novembre 2016

161025-contedhiver

 

Conseils à la jeunesse.
Edmond Rostand (extraits)

C’est la grâce, aujourd’hui, qu’à tous je vous souhaite
Voilà mon conseil de poète
Soyez tous des petits Cyranos

S’il fait nuit, battez-vous à tâtons contre l’ombre
Criez éperdument lorsque c’est mal : c’est mal !
Soyez pour la beauté…

Malgré les rires plein de baves
Que de toute beauté furent les assassins
Le panache est toujours pour les yeux clairs et graves
Aussi distinct au front des braves
Que l’auréole des saints

Le front bas quelquefois, on doute, on s’inquiète
Mais on a qu’à lever la tête…

Ne connaissez jamais la peur d’être risible
Tout ce vous pensez soyez fiers qu’on le sache
Et retroussez votre moustache
Même si vous n’en avez pas.

La saison bat son plein ! Nous, l’Agence de Voyages Imaginaires, continuons notre chemin : fournir au monde du rêve, de la joie, de l’espoir, de l’enthousiasme ! C’est le fondement de nos métiers d’artistes ! Notre mission… aussi essentielle que celle des médecins, des chercheurs et des mécaniciens !
Notre Conte d’Hiver a repris la route. Comme un bon vin, le spectacle se bonifie. C’est un très bel univers, une véritable féérie, un conte pour adultes, puissant, drôle et déchirant…
Avec ce spectacle, nous allons nous poser très bientôt à Paris, au Théâtre 13, pour une longue série de 6 semaines. Du 10 novembre au 18 décembre.

Venez, parlez-en autour de vous, soyez nos ambassadeurs !!!

En octobre à Marseille, la Fiesta des Suds a réuni et mis en joie des dizaines de milliers de spectateurs. Bravo aux organisateurs, bravo aux artistes !
Aimons nous réunir et faire la fête !

Le panache ! Et pourquoi n’existerait-il plus ?

A très vite !
Phil

AVI_logo

 

Edito Juillet 2016

Correspondance d’été

Le concept du beau
L’été c’est souvent l’occasion de voyager, de partir de chez soi et de découvrir ailleurs. A la recherche de beautés inattendues et espérées? Un beau paysage, de belles maisons et puis du beau temps, une mer belle, un beau ciel bleu! Mais c’est quoi la beauté? C’est relatif ! A la campagne, à la montagne, dans des coins éloignés des tendances de la mode, certains habitants de vieilles maisons en pierre, dont la lourde porte est ombragée par une épaisse treille, n’hésitent pas à transformer ces trésors de typisme en maisons froides, neuves et sans âme, à destination de touristes argentés. Pour eux, c’est ça la beauté.
Et qui décide qu’un ciel bleu est plus beau qu’un ciel nuageux ? Les peintres flamands ont rempli nos imaginaires de ces cieux tourmentés nous révélant leur beauté. Il paraît que les tahitiens trouvaient leurs lagons très moches avant que les impressionnistes viennent les immortaliser, après ça, ils les ont adorés !
Serait-ce le rôle des artistes de traquer la beauté du monde ?
Bel été !

Coucou!
Haha on voit bien que tu es en vacances!
Sympa ton texte mais vraiment hors contexte!
Je rentre d’Avignon où j’ai vu au palais des papes une pièce de Ivo Van Hove d’après une adaptation du synopsis des Damnés de Visconti et je suis restée sans voix pendant deux heures. Il s’agit d’une famille bourgeoise d’industriels qui sombre au moment du nazisme dans des compromis, des attitudes humaines horribles, qui se vendent et se détruisent entre eux… Sièges à jardin devant des tables de maquillage, un grand plateau orange, et à cour des cercueils qui vont accueillir petit à petit presque toute la famille qui s’entre-tue. Au centre, une vidéo qui retransmet les visages des acteurs pris avec une caméra volante ainsi que des images d’archives (très peu) et des projections de corps, nus par exemple. Une esthétique sans concession, glaciale…
Dernière image après des marées de sang, l’écran est éclairé à fond, à contre jour Martin, le fils des industriels qui a récupéré l’entreprise de son père, prend une mitraillette face à nous et tire très fort…
Wahou… tu restes sans voix ! C’est le bataclan, les terroristes…. pour que personne n’oublie. Très beau travail…
Donc pour en revenir à ton édito, je le trouve pas assez engagé ! NON, tout le monde n’est pas à la plage et n’a pas cette chance! En ce moment, ceux qui nous lisent sont tous à Avignon!
Et l’été c’est aussi les festivals! Ceux qui ne sortent pas l’année vont peut-être entrevoir un spectacle de rue, le seul de l’année! Il y a beaucoup de gens qui se battent !
Donc ton édito n’est pas accepté par la commission de censure du belvédère hahaha. Par contre, j’aime l’idée de la beauté et que l’artiste traque la beauté du monde!!!
Allez monsieur à votre copie!!
Bisous.

Mince recalé ! hi hi !
Je m’en doutais un peu…
Tu veux pas l’attaquer toi qui est plutôt dans le feu de l’action ??? Tu m’envoies une idée et on le finit à deux ?
Peut-être justement autour du choc que tu as reçu en voyant ce spectacle ? La nécessité des artistes pour rendre compte du monde, beauté et laideur… ???
Dis moi, sinon, je m’y remets. De toutes façons ce sera un édito qui courra jusqu’à la rentrée.
Et rajouter toujours, ne baissons pas la garde, restons vigilants, présents, actifs… vivants !