Le MaLaDe IMaGINé newsletter facebook

malade09.1

ico_star25 Le Dossier Malade (.pdf) ico_star25 La Fiche Technique (.pdf) ico_star25 Revue de Presse ico_star25 Galerie photos

Le Malade imaginé a été donné en représentation dans le monde entier !

malade17Dans toute l’Europe bien sûr et jusqu’en Biélorussie, l’Inde magique, et quasi toute l’Afrique. De tous ces voyages, toutes ces expériences, de tous ces théâtres du monde, tout ces publics, le spectacle s’est nourri et en tire sa forme actuelle…
Une piste de cirque. Les costumes vides, mais debout et mobiles, attendent. Ils sont véhiculés par un manipulateur-maître de jeu. Trois acteurs se préparent à jouer. L’un d’entre eux fait apparaître Argan, seul, au centre de la piste. Les deux autres jouent tous les rôles. Ils se cachent dans les costumes. Leurs personnages apparaissent puis disparaissent. Le temps d’un intermède, les acteurs se montrent. Les costumes désincarnés se déplacent et vivent sous les yeux d’Argan, ensorcelés. Magie noire du théâtre. Jeux d’illusions. La pièce s’accélère, les acteurs passent d’un personnage à l’autre en une seconde. Toutes les scènes sont jouées en même temps. Les acteurs et les personnages entraînent Argan dans un tourbillon fantasmagorique de fausses visions, de faux airs et de faux-semblants. C’est le cauchemar, les hallucinations ante mortem d’Argan-Molière.
Alors, il accepte de jouer le mort. Et de cette mort de théâtre, Argan ne se réveille plus. Les acteurs arrêtent la pièce, le spectacle continue. L’esprit de Molière est là, caché dans le texte, prisonnier magique de l’écriture. Tapi dans l’ombre de ses interprètes, il respire la sueur de la représentation, puis attend la prochaine…


La Presse en Parle

Des costumes-machines surréalistes, des accessoires délirants, ils réinventent entre dérision et cruauté cette comédie-corrida où l’on ne fait que jouer à la mort…
Télérama

It’s all crazy, ands shouldn’t work. But it does. Superbly. The 20th century gimmicks meld seamlessy with the mannered eighteenth century farce-Moliere’s last. The french master, always a theatrical innovator, would have been delighted…
The Stage London

« Le Malade Imaginé » non si risolve quindi in un vano « exercice de style » fondato esclusivamente sulle geniali trovate scenografiche e costumistiche, ma si rivela essere uno spettacolo pensato in tutti i suoi dettagli che riesce a convogliare anche un messagio che rispetta ed attualizza pienamente quello di Moliere…
Giornale del popolo

Magique, génial, surréaliste, décapant. De la jubilation à l’état pur… un régal.
L’Union

Un bel hommage à Molière ! Entre rire et mourir ils ont choisi de nous faire mourir de rire !
Sud-Ouest

Cette libre adaptation du Malade Imaginaire est étonnante… quatre remarquables interprètes pour un extravagant délire…
Le Figaro

Molière au cirque, avec une idée toutes les 50 secondes à peu près. Ça pète dans tous les sens, ça bouge, ça vit, c’est tout ce qu’on aime…
Fluide Glacial


Distribution

Mise en scène et adaptation : Philippe Car

Avec : Valérie Bournet, Philippe Car, Robert Grozdanic et André Ghiglione (manipulations), en alternance avec Christophe Bruyas
Scénographie : André Ghiglione
malade16Costumes : Christian Burle
Lumière : Martial Rozé
Régie son : Vincent Trouble
Régie générale et lumière : Laurence Bournet

Durée : 1h20
A partir de 10 ans

Production :
Compagnie Philippe Car, Agence de Voyages Imaginaires
Coproduction :  Les 4 saisons du Revest
Spectacle créé en 1991 aux 4 Saisons du Revest


Photographies : Elian Bachini la galerie photos complète ici.