Édito juillet 2018
newsletter facebook instagram

Édito juillet 2018

Les histoires ne sont pas réservées aux enfants.
Elles se racontent et elles se vivent…
Il y a les grandes histoires, celles qui laissent des traces, qui marquent.
Il y a les petites histoires, parfois jolies, parfois moches.
Il y a les sales histoires, dont il faut se tenir éloigné.
Il y a les belles histoires, les histoires d’amour, les histoires de cœur
et les histoires sans importance.
Il était une fois une grande histoire, une très grande, la plus grande,
celle de l’humanité !

Comme les grandes histoires donnent les petites,
celle-là a donné l’histoire du monde,
qui a donné l’histoire de l’Europe,
qui a donné l’histoire de France,
qui a donné l’histoire de mes deux grands-pères : Francis et Paul,
Qui a donné mon histoire.

Phil

VOIR NOTRE NEWSLETTER DU MOIS DE JUILLET


Laissez nous un message

 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
127 messages.
arielle rousselle a écrit le 11 novembre 2016 à 11 h 19 min:
Le lendemain d'un triste 9 novembre, merci pour cette représentation du Conte d'hiver, joyeuse, libre, inventive, intelligente, conviviale... On en a plein les yeux et le cœur ! Un grand bonheur !
HEBERT a écrit le 11 novembre 2016 à 11 h 18 min:
Un beau spectacle complet, une mise en scène imaginative et tant d'énergie pour cette première hier soir au Théâtre 13 ! Merci, vous nous avez fait beaucoup de bien.

Nathalie Hébert
Christian Marquant a écrit le 10 novembre 2016 à 23 h 30 min:
Pardon pour ces propos de néophyte mais J'ai vraiment trouvé extraordinaire votre spectacle !
Une magnifique plongé dans l'Univers des Saltimbanques ce qui je l’espère vous ravira
Merci et à une autre fois
Martine Beaubatie a écrit le 10 novembre 2016 à 22 h 46 min:
Conte d'Hiver au Théâtre 13 ce soir: un spectacle dynamique et rythmé mèlant tragédie, comédie, chant et musique avec une mise en scène inventive et féérique. Le texte de Shakespeare est servi avec beaucoup de modernité par la troupe des voyages imaginaires. Il y a longtemps que nous n'avions pas eu un tel plaisir au Théâtre avec un texte classique.
Eric Lemaire a écrit le 10 novembre 2016 à 14 h 50 min:
Merci Nathalie pour votre commentaire sur Le Conte d'Hiver !!
Ce soir, c'est notre première parisienne ! N'hésitez pas à faire tourner l'information !!
On est à Paris jusqu'au 18 décembre...
A bientôt.

Eric