Édito Novembre 2017
newsletter facebook

Chér(e)s voyageu(ses)rs imaginaires !

L’Agence de Voyages Imaginaires est en pleine traversée. Tout le monde est sur le pont !! Notre petite entreprise utopique et réaliste bouillonne de projets, l’été est bien loin mais la mer nous donne du courage pour les jours où l’horizon est chargé… !

C’est avec énergie, doute, espoir et engagement, que nous poursuivons notre travail de chercheurs de rêves.
Le dernier édito rendait hommage à chaque membre de notre belle troupe, celui-ci enverra une étoile dans le cœur de chaque spectateur. Comme vos rires, vos émois, vos beaux silences, vos larmes nous reviennent par milliers… Nous créons avec vous chaque soir un instant magique et unique. Et repartons de chaque théâtre, le cœur gonflé comme un ballon qu’un enfant tient à la main en trophée. Merci …

Le Conte d’Hiver va poursuivre sa route tout au long de la saison et même plus ! Après une grosse série de répétitions acharnées, vibrantes, essentielles, Pietro Bote a courageusement et magnifiquement repris le rôle de Léontes permettant à Philippe de se consacrer à la nouvelle création.
Mais la saison sera partagée avec El Cid !, qui s’approche peu à peu de sa 200e !
Et la 200e du Bourgeois Gentilhomme qui va se jouer l’été prochain !
Et l’Histoire d’amour de Roméo et Juliette qui poursuit inlassablement sa route depuis 2001 et que nous présenterons, grande première, au Pôle Nord en mars 2018 dans notre salle de répétitions transformée en théâtre !!!
Et nos théâtres associés : Le Sillon à Clermont l’Hérault et l’Espace Nova à Velaux avec qui nous semons des graines de magie (décoration du hall au Sillon, conférences, ouvertures de saison, ateliers spectateurs, partage programmation etc…)
Et le stage de Valérie au Pôle Nord : comment un acteur(trice) peut passer d’un narrateur à plusieurs personnages dans un même spectacle ?

Parallèlement, l’écriture du nouveau spectacle avance, l’incroyable vie d’Edmond Rostand, l’auteur de Cyrano, l’Aiglon, Chantecler… commence à nous apparaître comme une épopée. Les répétitions vont s’étaler tout au long de l’année 2018 et le spectacle verra le jour en octobre à Marseille, dans l’ancienne chapelle du Lycée Thiers, le lycée d’Edmond Rostand, l’actuel Théâtre des Bernardines.

2018, ce sera aussi l’année d’un nouvel événement marseillais partagé, MP2018 dont le thème est « Quel amour ! »
À cette occasion, et pour l’ouverture de l’événement le 17 FÉVRIER (à noter dans vos agendas), le MUCEM nous a commandé une exposition vivante, sur un des plateaux de 1000m2, de 20h à 2h du matin !
« J’ai un problème, je crois bien que je t’aime », une performance de 6h où une cinquantaine d’artistes ,répartis dans 14 salles autour d’une rue centrale, exprimeront non-stop leurs visions amoureuses : théâtre, danse, musique, performances, vidéo…

Avec vous pour ce beau voyage imaginaire….

Valérie et Phil

 


CONTACT / INFORMATIONS / INSCRIPTIONS :
admin@voyagesimaginaires.fr
Tél : 04 91 51 23 37

INFOS PRATIQUES :
Lieu du stage : le Pôle Nord / 117 traverse Bovis / 13016 Marseille
(accessible en train, voiture ou bus).

 

Laissez nous un message

 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
64 messages.
Couzy a écrit le 16 octobre 2016 à 9 h 02 min:
Agréable moment passé en votre compagnie hier soir au théâtre George Leygues !! Excellents comédiens et musiciens. En espérant vous revoir très vite sur les planches pour notre plus grand plaisir.
Et, d'ici là, attention au temps car risque de tendinite !
pigearias a écrit le 15 octobre 2016 à 16 h 05 min:
Encore extraordinaire avec le conte d’hiver à Périgueux cette semaine
Petits et grands, nous nous sommes tous amusés emportés dans ce délire rythmé
ENCORE
Guillaume Pigeard de Gurbert a écrit le 11 octobre 2016 à 23 h 55 min:
Conte d'hiver (Winter Tale) ébouriffant de fidélité à l'esprit shakespearien. Cet univers est bien celui du conte (tale), jusque dans le tragique : "le monde est une histoire (tale) racontée par un idiot..." (Macbeth, V, 5). "Le temps est hors de ses gonds" (Hamlet), et fait le clown. La scène se fait piste. Découvrir ou redécouvrir Shakespeare ainsi, quel cadeau! Chapeau bas.
Charlotte a écrit le 5 octobre 2016 à 15 h 27 min:
Quel beau voyage vous nous avez offert ! Des étoiles plein les yeux ... mais aussi des larmes ... de rire décalés et de tristesse.
Tant d'émotions partagées !
Et puis ces danses farfelues ... j'en rigole encore !
Vous êtes formidables.
CHASSAGNON a écrit le 5 octobre 2016 à 15 h 06 min:
Quel beau voyage théâtral vous nous avez offert là ! Comment trouver le mot juste pour décrire ce que l'on ressent en sortant de ce "Conte d'hiver".... Un savant mélange de talent, d'audace, d'originalité; tout y était de la musique à la mise en scène (la place des costumes dans cette mise en scène : magique). Un parfait accord entre Shakespeare et votre interprétation. Cela fait du bien de voir et d'entendre du "BEAU". Oui, emmenons nos enfants, nos amis, nos parents au théâtre ! Je passe le message pour que le théâtre 13 fasse salle comble !

Merci et encore bravo

Sylvie