Édito septembre 2019
newsletter facebook instagram

 

Édito septembre 2019

Belle rentrée à tous et toutes !

⚡️Il faut être poète pour être critique… ! Merci Gilles Costaz de Webthéâtre.fr pour ce bel article, sur notre Rostand !⚡️

D’une poésie et d’une finesse très touchantes !!!

😍😊🤩


Laissez nous un message

 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
121 messages.
Céline a écrit le 27 avril 2019 à 10 h 50 min:
Merci pour cette soirée magique et hors du temps que vous nous avez offerte avec toute votre générosité, hier soir, au Pôle Nord. Un moment de partage et une Antigone qui m'accompagneront longtemps... À très bientôt....
Bonnefoy a écrit le 4 avril 2019 à 22 h 49 min:
Nous sortons de votre représentation à Vienne ( El’cid )
Une vraie bouffée d’oxygène de revoir ces classiques sous cette forme !
Un grand bravo et vivement le prochain spectacle
Nicole a écrit le 7 mars 2019 à 14 h 07 min:
Tous mes remerciements et toutes mes félicitations pour votre magnifique prestation d'hier au soir au Sémaphore : La fabuleuse histoire d'Edmond Rostand. Quelle belle énergie ! .... de la tendresse, de l'humour, de la poésie, de la force, de la précision. J'ai beaucoup aimé la gestuelle, les changements toniques du corps et de la voix.
BRAVO !
Joëlle et Patrick a écrit le 12 février 2019 à 15 h 31 min:
Bonjour à vous tous qui êtes une formidable troupe.
Mon mari et moi-même avons passé un excellent moment hier soir en votre compagnie.
Cette version du Cid est à la fois drôle et respectueuse de la pièce originale. Elle nous a transportés dans votre univers avec beaucoup d'énergie positive !!!!
Merci à tous. Hâte de vous revoir dans d'autres aventures
Joëlle et Patrick
morino marie helene a écrit le 5 décembre 2018 à 13 h 00 min:
bonjour à vous tous et toutes ,ça fait un moment déjà que je suis votre travail et je vous ai vu hier soir à Ales et encore une fois j'ai été emportée , par tant de poésie , de tendresse , d’intelligence et éblouie par une mise en scène "au cordeau" mais qui sait être toujours légère laissant la porte ouverte à l’improvisation
merci encore pour cette superbe soirée , ça me donne envie de lire Edmond Rostand ,que je connais peu en fait , je vous embrasse et à bientôt