Édito décembre 2018
newsletter facebook instagram

Édito décembre 2018

Cher(e) s ami(e)s,

La fabuleuse histoire d’Edmond Rostand ! a été créée au Théâtre des Bernardines et se promène maintenant en tournée, semant sur son passage joies et émotions… Le défi de ce spectacle, fruit d’un long travail de documentation et d’écriture, a consisté ensuite à donner vie à ses quarante personnages et surtout à celui d’Edmond Rostand. Poète inspiré et empli de doutes, inventeur acharné de théâtre et finalement peu connu, porté par le bien-être de l’humanité… apologiste de la fraternité. Une épopée réelle en forme de conte… Notre Pôle Nord, notre lieu de fabrication, a résonné des voix des personnages créés par les acteurs et les actrices dirigé(e)s par Valérie, pour un stage de trois semaines : donner naissance à des êtres d’imagination, et les faire exister sur un plateau de théâtre… Un moment pour nous d’ouvrir les portes de notre imaginaire. Comment cherchons-nous ? Comment taillons-nous les blocs de granit qui deviendront personnages ? Comment nous trompons-nous et finissons par trouver ? Comment nous tenons-nous sur le bon chemin de la création.

La prochaine création de l’Agence se bouscule dans nos esprits… Ce sera fabuleux aussi… Aujourd’hui c’est le temps du rêve où tout est possible ! Il y a toujours écrit sur un des murs du Pole Nord cette phrase phare : “Ils ne savaient pas que c’était impossible, c’est pour cela qu’ils l’ont fait !” Nous nous réunissons près de la cheminée et nous rions, nous nous interrogeons, nous écrivons : “et si…”. Créer toujours ce moment de jubilation de “l’avant  spectacle”… Plus nos rêves iront loin, plus nous irons loin ensemble.

Bientôt la nouvelle année, nous vous souhaitons de belles navigations pleines d’espoir, de solidarité, d’actions bienveillantes, pour avancer au mieux ensemble ! Prenez soin de vous. Nous nous retrouvons bientôt !!!

Valérie et Phil pour toute la troupe

 A l’an que vèn, se siam pas mai que fuguem pas mens.

(A l’année prochaine, si nous ne sommes pas plus nombreux, que nous ne soyons pas moins nombreux)

 

Découvrez ici notre dernière newsletter !

 


Laissez nous un message

 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
105 messages.
Mondot a écrit le 16 octobre 2016 à 9 h 37 min:
Conte d'hiver au Théâtre Georges Leygues. Magnifique pièce. Avec la Compagnie de Philippe Car l'expression "spectacle vivant" ne peut mieux être illustrée. Des couleurs de la musique du chant du mouvement de l'inventivité de l'humour de l'amour et Shakespeare. Nous avons passé 16 années magnifiques hier soir. Nous avons hâte de voir leur prochaine création.
Couzy a écrit le 16 octobre 2016 à 9 h 02 min:
Agréable moment passé en votre compagnie hier soir au théâtre George Leygues !! Excellents comédiens et musiciens. En espérant vous revoir très vite sur les planches pour notre plus grand plaisir.
Et, d'ici là, attention au temps car risque de tendinite !
pigearias a écrit le 15 octobre 2016 à 16 h 05 min:
Encore extraordinaire avec le conte d’hiver à Périgueux cette semaine
Petits et grands, nous nous sommes tous amusés emportés dans ce délire rythmé
ENCORE
Guillaume Pigeard de Gurbert a écrit le 11 octobre 2016 à 23 h 55 min:
Conte d'hiver (Winter Tale) ébouriffant de fidélité à l'esprit shakespearien. Cet univers est bien celui du conte (tale), jusque dans le tragique : "le monde est une histoire (tale) racontée par un idiot..." (Macbeth, V, 5). "Le temps est hors de ses gonds" (Hamlet), et fait le clown. La scène se fait piste. Découvrir ou redécouvrir Shakespeare ainsi, quel cadeau! Chapeau bas.
Charlotte a écrit le 5 octobre 2016 à 15 h 27 min:
Quel beau voyage vous nous avez offert ! Des étoiles plein les yeux ... mais aussi des larmes ... de rire décalés et de tristesse.
Tant d'émotions partagées !
Et puis ces danses farfelues ... j'en rigole encore !
Vous êtes formidables.